ACC

Le rôle du député

Elu en circonscription, le député exerce un mandat national et représente l’ensemble des habitants de sa circonscription.

Son travail se répartit entre la rédaction de la loi, le contrôle du gouvernement et le soutien et la défense des intérêts de son territoire.

Un relais des problématiques des habitants de sa circonscription

  • Dans les faits, il est attendu et essentiel qu’il agisse comme le porte-parole des habitants de sa circonscription. Relais des habitants de sa circonscription, il peut :
    relayer les préoccupations et aspirations des habitants de sa circonscription auprès des services de l’État.
  • Appuyer auprès des administrations centrales les démarches entreprises par les collectivités locales (investissements, classement catastrophe naturelle, décentralisation des services de l’État…).
  • Assister et accompagner les habitants de la circonscription dans leurs sollicitations auprès des pouvoirs publics.
  • Contribuer à l’animation du débat politique local en s’exprimant sur l’actualité et ses enjeux majeurs.

Un acteur clé de la production de la loi

  • Le député vote les projets de loi et les orientations budgétaires.
  • Il propose, par amendement, des modifications de ces projets, et prend la parole pour défendre sa position.
  • Il est également à l’initiative de loi : il dépose des propositions de loi, à titre individuel ou avec d’autres députés.
  • Ce travail législatif s’exerce par le biais de l’appartenance du député à l’une des huit commissions permanentes de l’Assemblée. Leur fonction principale est de préparer le débat qui aura lieu en séance publique et aboutira au vote définitif de la loi.

Un acteur essentiel du contrôle du Gouvernement

Le député peut, sous certaines conditions :

  • Saisir le Conseil constitutionnel pour qu’il se prononce sur la conformité d’un texte voté.
  • Contrôler la bonne application des lois et évaluer les politiques publiques.
  • Provoquer la démission du gouvernement en mettant en cause sa responsabilité.
  • Pour ce faire, il dispose de moyens de contrôle nombreux : questions au gouvernement, questions écrites, commission d’informations, enquêtes parlementaires.
Retour haut de page