ACC

Tourisme

Les préoccupations

Notre territoire du Chablais est extrêmement dynamique grâce à ses atouts sportifs, culturels, patrimoniaux, gastronomiques et économiques.

Il est primordial de demeurer aux côtés des acteurs touristiques de la montagne, de la nature ou du littoral pour soutenir les activités et les accompagner pour assurer la pérennité et la pluralité de ses activités et renforcer l’attractivité.

Pour cela, je soutiendrai :

Un tourisme plus responsable

De plus en plus de touristes se tournent vers des formes de tourisme plus éthique pour retrouver les valeurs du développement durable.

L’envie de nature se fait plus sentir à la faveur des espaces naturels préservés, d’activités respectueuses de l’environnement et de modes de transports plus propres.

Les flux touristiques devront limiter la sur-fréquentation des sites patrimoniaux ou naturels.

Le slow tourisme

Prendre son temps pour découvrir une destination permet de vivre de nouvelles expériences authentiques partagées avec les habitants. Les touristes se tournent de plus vers les circuits courts.

Cela va aussi favoriser un tourisme plus équitable qui met l’humain au centre.
Toute l’industrie touristique doit tendre vers plus de responsabilité et s’engage dans la transition écologique. Des solutions existent et peuvent être mises en œuvre.

La valorisation des Stations Classées de Tourisme, Pôles d’Excellence.

Les stations classées de tourisme, porteuses d’une image de marque forte, doivent rayonner en France et à l’étranger.

Elles représentent les fleurons et l’excellence du tourisme français.

Le Plan de reconquête et de transformation du tourisme prévoit notamment que le classement d’une commune en « station de tourisme » constitue une reconnaissance par l’Etat des efforts accomplis par les communes pour structurer une offre touristique d’excellence sur leur territoire qui doit être renforcé par l’accompagnement des élus en ingénierie dans l’animation et la gestion de leurs stations.

L’adaptation de la qualité de l’offre d’hébergements

Face à la concurrence étrangère, force est de constater un parc hôtelier de deux et trois étoiles souvent amorti, qui ne correspond plus à la demande.

Par ailleurs, l’hôtellerie traditionnelle et familiale a dû s’adapter pour répondre à de nouvelles normes souvent trop contraignantes : normes électriques et accessibilité.

Il est urgent de trouver des aides pour éviter ce phénomène, que rencontrent de nombreux élus de territoires touristiques.

Propositions :

  • Faciliter et simplifier les transmissions hôtelières
  • Proposer une aide à la mise aux normes des hôtels
  • Lutter contre les lits froids : recenser les besoins et solliciter les propriétaires avec des aides (crédits d’impôts, subventions,)
  • Proposer une gamme complète pour que tout le monde puisse partir en vacances.

La valorisation des Métiers du Tourisme

Le secteur du tourisme souffre d’un manque de personnel sur de nombreux métiers. La crise sanitaire a accentué le manque d’attractivité de ce secteur, notamment auprès des jeunes.

Propositions :

  • Recenser les besoins par secteur
  • Valoriser les métiers de services
  • Améliorer la formation et organiser des cursus de formation avec un réseau d’instituts de formation et d’écoles spécialisées présents dans tous les territoires et métropoles, afin notamment de développer des formations trans-filières relatives aux métiers de services pour décloisonner les métiers du tourisme
  • Aider les formations des saisonniers : revoir leurs contrats de travail en intégrant les échanges stations littoral/ stations de montagne
  • Créer des passerelles entre les métiers
  • Développer l’apprentissage, véritable école de la vie en entreprise, notamment sur la répartition des temps d’études et de travail en entreprise
  • Encourager les évolutions de carrière interne

Le développement de l’Innovation

La dimension numérique a transformé en profondeur notre société.

La connexion entre les personnes, ainsi qu’avec les objets, révolutionne aussi bien la gestion des collectivités locales que l’activité touristique.

L’économie ne peut plus être envisagée sans le volet numérique.

Il est urgent que les politiques publiques mettent à disposition des communes touristiques les outils qui lui permettront d’accéder à la société numérique.

De nombreuses stations françaises ont une couverture partielle en téléphonie 4G.

Propositions :

  • Accélérer la connexion de toutes les stations, pour éviter de pénaliser les habitants de ces territoires, l’activité économique et touristique. Avec plus de 88 millions de touristes en 2017, la France est la première destination touristique mondiale en termes d’arrivées. Malgré de nombreux atouts, le tourisme français connaît certaines faiblesses. Face à une concurrence européenne et mondiale de plus en plus forte, les destinations touristiques doivent aujourd’hui se différencier pour maintenir leurs chiffres de fréquentation
  • Revitaliser le tourisme par les outils numériques tels que la réalité virtuelle et augmentée

Le développement du tourisme pour tous

  • Relancer et favoriser le tourisme social, les classes de découvertes et les colonies de vacances. Tous les acteurs doivent être autour de la table pour relancer ce pan du tourisme

Avec le développement durable comme colonne vertébrale de notre projet

Le développement durable sera notre maître mot dans toutes nos réflexions : il ne s’agit plus juste d’un enjeu, mais une nécessité.

Avec le développement durable comme colonne vertébrale de notre projet

Le développement durable sera notre maître mot dans toutes nos réflexions : il ne s’agit plus juste d’un enjeu, mais une nécessité.

Nous rencontrer

Nous avons hâte de venir à votre rencontre pour discuter, débattre, échanger, vous écouter et avancer ensemble pour défendre vos besoins et notre territoire uni.

Nous comptons sur vous comme vous pourrez compter sur nous.

En nous faisant l’honneur de votre confiance, vous ferez le choix d’un binôme travailleur, expérimenté, et sans cesse à vos côtés et uniquement motivé par l’intérêt général.

Anne-Cécile Violland & Christophe Songeon
Retour haut de page